Sprays d'huile de lin
extra vierge aromatisée
Naturellement la plus riche en omega 3

On parle de nous

Le lin est très tendance en nutrition en ce moment. On le vente surtout pour son apport en acides gras omega 3 (des acides gras essentiels qui assurent entre autres la bonne santé cardio-vasculaire).




Découvrez ci-dessous la vidéo de l'émission RTBF "Un gars, un chef" du 25/11/14 (lien vers l'article complet : http://goo.gl/RBEheD)



On attribue aussi au lin de nombreuses vertus : il permettrait de traiter la constipation chronique, et l'hypertension, de prévenir le risque de cancer du sein, de diminuer l'intensité des symptômes des voies urinaires, de soulager ceux de la ménopause, et même de réduire les troubles de l'attention.

On peut consommer le lin sous forme de graines, avec des précautions à prendre pour les personnes qui ont des intestins irritables ou d'autres soucis tels que des diverticulites. Mais en ce moment, on assiste surtout au grand retour de l'huile de lin alimentaire. Cette huile était produite de façon ancestrale dans nos campagnes, mais on a arrêté de la produire au moment de l'industrialisation, à la fois par manque de pressoirs adaptés et aussi par ce qu'elle n'était pas tr ès rentable. C'est en effet une huile qui rancit très vite. Elle perd alors ses vertus et devient même toxique. Le lin est revenu anobli lorsqu'on a redécouvert sa richesse en omegas 3. Plusieurs grands producteurs d'oeufs ont commencé à en ajouter des graines de lin à la nourriture de leurs poules pour obtenir des oeufs enrichis en acides gras oméga-3. Et dans le même ordre d'idée, on a recommencé à produire de l'huile de lin pressée à froid et non raffinée.

En pratique, comment consommer l'huile de lin ?

L'huile de graines de lin rancit très facilement : il est donc indispensable de la conserver au réfrigérateur (ou en tout cas au frais, à l'abri de l'air et de la lumière) et de la consommer rapidement (maximum 3 mois après ouverture).

* Achetez-la par petites quantités, dans des contenants opaques.
* Si son odeur est désagréable, c'est qu'elle n'est plus bonne, ne la consommez pas !
* Ne l'utilisez en aucun cas pour la cuisson des aliments. Elle ne peut être chauffée !

On conseille de la consommer seule ou en alternance avec l’huile de colza ou de noix, en prenant par exemple une cuillère à soupe d’huile de lin par jour, répartie sur les repas de la journée. On peut l'intégrer dans la vinaigrette d'une salade verte, ou des crudités, sur des pâtes ou des légumes cuits, du poisson, dans des jus de fruits mixés.

On peut aussi la consommer au petit déjeuner dans une " crème Budwig ", un plat inventé par le Dr Katia (Catherine) Kousmine, médecin (suisse d'origine russe) et diététicienne de renom, et portant ce nom pour rendre hommage à Johanna Budwig, pharmacienne, qui a beaucoup travaillé sur le rôle de la nutrition contre les cancers. La crème Budwig se compose de fromage maigre, de graines oléagineuses, de céréales entières, de citron, de banane et d’huile de lin. On l'appelle aussi " Crème de Cent Ans ". Elle a l'aspect d'une panade pour bébé.

Bon à savoir : on peut aussi utiliser l'huile de lin directement sur une peau agressée pour favoriser sa cicatrisation.

Enfin, l'huile de lin convient parfaitement au traitement et à l’entretien de toutes les surfaces bois de la maison ou de l'extérieur. Elle nourrit le bois et le protège de l’humidité comme un véritable film protecteur.

Source de l'article : RTBF, "Un gars, un chef" - Découvrez l'article complet ici



Nouvel article dans le Journal L'Avenir de ce 1/06/2015

Article sur la farine de lin Vandeputte